Vous rêvez de passer des vacances inoubliables en Martinique, mais vous ne savez pas quand venir pour en profiter au maximum ? Vous avez peur de louper votre séjour en arrivant pendant la mauvaise saison, ou une période sans festivités ? Pas de panique, vous allez trouver ici quelques conseils pour choisir votre date de départ. Alors, commencez tout de suite à mettre vos maillots de bain et vos tongs dans votre valise, la Martinique vous attend !

Les différentes saisons

En Martinique, il n’y a pas quatre saisons comme dans l’Hexagone, mais seulement deux. La saison sèche, appelée “Carême”, s’étale de décembre à mai, et est souvent privilégiée par les voyageurs. En effet, c’est la période pendant laquelle le soleil brille quasiment chaque jour au milieu d’un ciel bien dégagé. Attention aux coups de soleil ! À l’inverse, la saison humide dure de juin à novembre, et apporte de nombreuses averses qui créent une atmosphère étouffante, mais aussi une splendide végétation. Sachez cependant que la température est clémente tout au long de l’année, et que l’eau descend rarement en-dessous de 25°C. Par contre, gare aux cyclones qui peuvent apparaître du 1er juin jusqu’à fin novembre, ce qui correspond à la saison cyclonique.

Vous l’aurez compris, le meilleur moment pour aller en Martinique est sans aucun doute la période qui correspond en France métropolitaine à l’hiver et au printemps. D’ailleurs, quoi de plus délicieux que de passer quelques semaines en plein soleil quand il neige en métropole ?

Les événements culturels

Il n’y a pas que la saison qui compte pour un voyage réussi, l’ambiance est également cruciale dans votre expérience en tant que visiteur. C’est pourquoi je vous suggère quelques festivités incontournables qui se déroulent sur l’île aux fleurs chaque année.

Noël

Rien que pour pouvoir se baigner dans la Mer des Caraïbes un 25 décembre, venir en Martinique vaut largement le détour. Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! En effet, ici les traditions sont un peu différentes, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les gens aiment donner de la voix. Dès la mi-novembre, on voit apparaître les décorations de fête, mais c’est surtout les « chanté Nwel » qui surprennent les oreilles fraîchement arrivées. Vous verrez des gens se rassembler dans des lieux variés et entonner des chants traditionnels accompagnés par des musiciens. Tout le monde peut participer et se fondre dans cette ambiance conviviale qui annonce les festivités. Vous découvrirez aussi pour le repas du réveillon des spécialités culinaires délicieuses comme le jambon de Noël caramélisé à l’ananas, un vrai délice !

Le carnaval

C’est une vraie institution en Martinique. Le carnaval dure plusieurs jours, depuis le samedi Gras, jusqu’au mercredi des Cendres, même si les préparatifs commencent bien avant cela. On y voit d’abord le défilé de Vaval, le roi du Carnaval, un mannequin de 3-4 mètres de haut fait de paille, de tissu et de papier. Au fil des jours, les chars fleuris, les groupes de musique, les danseurs et les gens costumés se succèdent. Il y a même un défilé nocturne où tout le monde s’habille en pyjama. Enfin, le dernier jour, Vaval est brûlé en place publique, et tout le monde fait la fête en dégustant les spécialités locales.

Le festival culturel de Fort-de-France

Durant tout le mois de juillet, ce festival prend ses quartiers dans la capitale martiniquaise pour le plus grand plaisir de tous. L’échange entre les cultures est à l’honneur, et il se célèbre notamment à travers la musique, le sport, l’art plastique, le théâtre, et la gastronomie. Des ateliers pour les enfants et les adultes sont organisés sur différents thèmes, et la ville bouillonne d’artistes. Cet événement est propice aux rencontres émouvantes, et à la découverte d’autres cultures.

Le tour des yoles

C’est un événement majeur en Martinique, et pourtant, vous vous demandez peut-être ce qu’est une yole. Il s’agit tout simplement d’une embarcation traditionnelle à voile. Tous les ans, entre la fin du mois de juillet et début août, des équipages s’affrontent tout autour des côtes de l’île. Les étapes sont très disputées, et donnent l’occasion aux habitants comme aux voyageurs de se mettre dans l’ambiance électrique de la course. Il est d’ailleurs possible de suivre en bateau les différentes yoles, ou d’observer les arrivées et les départs depuis certaines communes de l’île. Et n’oublions pas les soirées très animées qui ponctuent chaque étape !

Dernières astuces

Maintenant que vous connaissez les périodes de beau temps et les festivités qui vous intéressent, pensez à quelques derniers détails. La majorité des touristes vient entre les vacances de Noël et celles de Pâques. Privilégiez donc, si vous le pouvez, le mois de décembre, ou le mois de mai. Il y aura beaucoup moins de monde dans les lieux dignes d’intérêt, et vos billets d’avion seront considérablement moins chers.

Cette fois, vous savez tout ! Il n’y a plus qu’à poser vos jours de congés et laisser la Martinique vous dévoiler ses charmes. À bientôt 🙂